Make your own free website on Tripod.com
exxile on euphoria
Monday, 7 November 2011
Une erreur de jeunesse..
Mood:  bright
Topic: no need to argue

 

[ ... écrit sous l' influence de ma relation " expérimentale " et secrète avec la mescaline, à laquelle je me suis prêté il y a très très longtemps de ça. ]

 

 


Posted by tonpseudonyme at 6:37 PM CET
Updated: Tuesday, 8 November 2011 1:34 PM CET
Friday, 2 March 2007
strange road.. "19"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
- Mais que représente donc cette photo ?! Je ne comprends plus rien du tout ce que ça veut dire .. !
- C'est tout simple, cette photo représente le couple du tout premier enfant qui a disparu y'a des siècles et des siècles de ça et qui a annoncé bien malgré lui le début de toute cette organisation foireuse que l'on appelle une secte. Nous avons ici la preuve que ces gens là et leur gourou n'était au grand jamais mis au courant de l'identité de ses chers parents c'est-à-dire les deux parents de l'enfant qui l'ont cherché et cherché en vain pendant de longues et interminables années jusqu'à leur mort .. !!
- Attendez .. je sais qui est cette femme.. ! C'est elle que j'ai aperçue avant le lever du soleil.. et qui a maquillé le meurtre du guide en suicide !
- Quoi !? Mais comment en es-tu aussi sûre ? Et pourquoi ?
- De deux choses l'une ou bien c'est une descendante héréditaire de ce couple ou bien c'est réellement le fantôme de cette femme car celle que j'ai vue lui ressemble comme deux gouttes d'eau à s'y méprendre. Elle m'a dit qu'elle l'a tué à regret car il le fallait et car il était lui - même un meurtrier.
- Bon.. O.K ! J'ai comprit.. Mais que faut - il faire maintenant que nous savons tous les 6 ce qui s'est réellement passé en ce bas - monde ci, sur notre planète la terre ? Je veux dire.. Qu'allons - nous faire pour mettre un terme aux agissements de cette secte et en finir avec elle une bonne fois pour toutes ?
- Attendez.. Mais d'abord.. que font-ils dans cette tombe ? S'ils n'ont jamais retrouvé leur enfant ils n'auraient jamais pu arriver jusque là dans leurs recherches ?! Et puis pour commencer qui est - il réellement.. je veux dire ce ou cette enfant, originaire de ce malentendu auprès de ce genre de personnes dans toute cette histoire scabreuse ?
   ...
C'est à cet instant qu'une personne qui les avait observé jusqu'à présent apparue en surgissant à l'intérieur de la clairière s'ouvrant sur les montagnes désertées par la poussière.
- C'est moi la fille que votre amie a aperçue tout à l'heure.. je suis une personne bien vivante contrairement à ce que l'on pourrait penser ! Votre amie avait simplement la tête qui lui tournait un peu trop vite et elle fût prise de vertige .. je l'ai donc emnené avec moi pour lui révéler la vérité, vérité sur l'emplacement de la clairière afin qu'elle surmonte ses peurs de voir s'écrouler son rêve de découvrir toute la vérité. Mais je dois bien avouer qu'elle a aussi une ouïe toute particulière qui échappe au commun des mortels puisque je ne me doutais guère qu'elle entendrait mes ultrasons.. je veux dire ma mélodie, celle de mon carillon des étoiles !
Et j'ignore pourquoi elle possède ce don aussi particulier .. ce doit être un don de Dieu.
- Sonic !
- Comment ?
- Non ce n'est pas grave continuez.. je vous expliquerais tout à l'heure..
- Donc.. j'ai utilisé un laser pour appellez ceux qui font partie du peuple maya.. les survivants venant tout les ans à ce jour précis pour adresser aux morts le message du premier des leur qui échouat ici suite àun accident encore inexplicable.. y'a maintenant de ça des milliers d'années après le passage d'une comète dans le ciel.. c'est un peu hazardeux toute cette histoire mais le message est resté dans ce sifflet particulier qui représente l'objet de convoitise de la secte et qu'ils ne trouveront jamais tant que je vivrais et d'ailleurs maintenant que je ne suis plus la seule à connaître le chemin et la confiance que vous m'avez encourager à développer en la nature humaine .. je dois dire que je me sens beaucoup mieux..
Pour en revenir de façon particulière à ce sifflet.. il permet simplement d'hypnotiser et d'appeller n'importe quel enfant possédant un don particulier en rapport avec ce peuple des étoiles.. la secte l'utilise ailleurs quant à elle une bague dont je ne pourrais jamais la voler.. car trop dangeureuse pour ma santé..
- Justement c'est ce que je voulais vous dire tout à l'heure .. le squellette à l'intérieur et au fond de la tombe que nous avons ouverte comportait lui aussi une bague... qui .. regardez elle se met maintenant à briller d'une lueur de vive argent.. !
- Donc celà veut dire que tout est bien fini pour de bon maintenant et que vous n'avez plus rien à craindre.  Le monde entier lui aussi, puisque cette bague est celle qui permet d'annuler le sort de l'autre. Maintenant il suffit pour ça de la briser à tout jamais ainsi que le sifflet .. à eux deux ils annulent l'effet de leur bague à eux... en sifflant d'assez près de l'anneau il se détruit et le sort se trouve être rompu pour toujours.. et à jamais.
Elle siffla un coup sec et prolongé avec tout son souffle un laps de temps qui dura une trentaine de seconde et où leur amie entendit à nouveau l'étrange son du carillon des étoiles puis plus rien.. c'était fini et l'anneau perdit à tout jamais sa lueur de vif argent électrique .. ainsi que son pouvoir d'associer deux personnes pour toujours et dont la secte avait fait mauvais usage et utilisé à des fins mercantiles et démoniaques..
S'en était enfin fini maintenant et ils allaient se préparer pour tout quitter lorsque .. la tombe !!
- Regardez autour de la tombe, le sol est tout brûlé ...
Ils se retournèrent pour essayer de comprendre ce qui s'était subitement passé.. mais la jeune dame avait disparue, laissant derrière elle son secret dissout dans l'éternité des temps de jadis, celi du peuple naztèque et maya !
LA FAUCHEUSE des ETOILES était enfin passée et elle avait emmené avec elle l'enfant perdue de la comète.. pour qu'il regagne enfin sa demeurre céleste en son cercle lunaire !
  
Et depuis ce beau jour de grand destin, une étrange jeune femme se rend toutes les années le même jour sur une tombe mystérieuse qui n'est autre que celle de son défunt et regretté ami de toujours : Sonic. Mais était - elle bien sûr que ci - git son véritable amour.. ? 
 

Posted by tonpseudonyme at 8:11 AM CET
strange road.. "18"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
Une des deux filles restantes ouvrit la besace de cuir craquellée et effritée de leur regretté guide de haute montagne et y découvrit 3 morceaux de cartes ou plutôt 3 pages arrachées à une très ancienne bible noire ou satanique voire à un grimoire de magie ou de rituels occultes qui allait leur révéler la clé du mystère de cette sombre histoire.. et ils allaient, tout les 5 restants ici, comprendre ce qu'ils auraient dû comprendre depuis le début dès le commencement de cette histoire !
Ils se passèrent l'un l'autre ces 3 pages et comprirent après un bref et court instant ce qu'elles signifiaient :
- la première désignait l'origine du mal ou bien encore ses ou sa racine dont la secte avait fait ou gravé en cette singulière personne le nombre 13.
- la seconde montrait.. que le coeur sacré fût aperçu par une personne vivant encore aujourd'hui, une espèce d'immortel étranger à la secte mais qui était depuis toujours recherché par la secte en question afin d'en faire l'ultime couple c'est - à - dire le 7 ème couple celui dont Sonic ferait depuis toujours parti et qu'ils n'ont encore jamais retrouvé fort heureusement !
- la troisième et dernière signifiait.. que le coeur après avoir été aperçu fut donné dans la main d'un juge et donc que cet amour du christ fût jugé par une personne qui aurait tué un des 7 couples !
- Ca alors ! Et si c'était l'amour que porte sonic à sa petite princesse qui se trouve menacé ?
- Je ne pense pas, je pense plutot que cette main est celle d'un aveugle !
- Bien réfléchi ça !
- Eh oui.. donc ce qui nous reste à faire c'est trouver une photo d'une personne ayant subie une amputation des yeux suite à un accident ou à une très forte dose de lumière aveuglante qui l'aurait privée du sens de la vue, une personne qui maintenant détiendrait la preuve du visage ou du moins de deux visages d'un couple d'amoureux, le couple 7 !
- Où cette photo se trouve - t - elle d'après toi ?
- Tout simplement dans sa tombe à côté de sa dépouille de mortel ou reposant sur son ossature !
- Nous sommes arrivés dans le temple maudit et bizarrement aucune tombe à l'horizon ..
- Y'en a une pourtant, il doit en avoir une pourtant, rien qu'une,...
 C'est à ce moment même que leur amie leur revenait l'air épuisée mais néanmoins heureuse de les retrouver après ce laps de temps qui leur avait parut durer une éternité.
- Mais où étais - tu bon sang ?!
- On s'est fait un sang d'encre? ( sourires ) Je me suis sauvée, j'ai eu trop peur à l'approche du signe.
- Mais de quel signe tu parles donc, tu veux parler de la marque du lapin ?
- Non, le signe qui révèle l'emplacement de la tombe du premier enfant disparu.
- Comment ça ?
- Quelqu'un m'a appellé .. vous n'avez pas entendu ?
- Non, rien du tout.. qui t'a appellé ?
- C'était un son mélodique très joli, un genre de refrain qui me disait de venir la voir, de venir de suite et .. c'était une mélodie qu'écoutait Sonic qd il était plus jeune ..
- Tu l'as vu ?
- Non, mais j'ai vu sa copine, celle qu'il aime plus que tout et celle qu'il idolatre, celle qui le protège aussi .. mais ce n'était qu'une ombre fuyante qui s'est évanouie dans les arbres..
- Un singe ? Tu veux rire ?
- Non ce n'était pas un singe, c'était une lumière noire très noire et mouvante qui possédait une forme et elle ressemblait au .. brouillard d'une épaisse couche de fumée bleue dans un .. kaléïsdoscope .. qui tournait tournait et tournait avec des milliards de trous d'aiguilles dont des voutes fines de fumée s'échappaient en dessinant des lettres et des chiffres ceux que l'ont aperçoit maintenant dans les numéros des runes druidiques !
- Bon on verra ça plus tard..
- Où se trouve la tombe.. tu le sais ?
- Près de l'emplacement du menhir comme dans le film y'a une tombe juste derrière . .
- Mais .. tu as les mains toutes en sang..
- Oui, c'est vrai, j'ai grimpé de l'autre versant du menhir c'était la seule façon d'apercevoir l'emplacement de la clairière ou se trouve le sanctuaire même la secte ne l'a pas encore trouvé.. il faut grimper le rocher en forme de sucre d'orge lorsque le soleil se trouve juste derrière et caché par sa masse sinon on ne peut rien y voir puisque l'on se trouve à contre jour.. une fois en haut du pain de sucre le soleil n'apparaît plus devant nos yeux car il est évidemment derrière, seulement il éclaire uniquement la forêt aux alentours et non la tombe et sa clairière qui elle se trouve être toute sombre par rapport à la forêt d'émeraude toute lumieuse. C'est cette forêt lumineuse qui illumine suffisemment la clairière sinon la clairière et la végétation verte du sol se confond avec la végétation des cimes des arbres !
- Allons - y ... avant que le soleil dépasse le rocher sinon on ne distinguera pas du niveau du sol l'obscurité vers laquelle se diriger... on suivra donc le chemin selon lequel nous n'apercevrons pas les rayons du soleil levant !
 
Ils y arrivèrent enfin en suivant l'ombre tout le long des sentiers battus et .. à leur plus grande stupéfaction lorsqu'ils s'arrêtèrent y trouvèrent une centaine de tombes mal érigés et mal entretenues.
- Comment trouver la bonne ainsi ?
- Aucune idée mais nous ne pouvons pas tous les ouvrir les unes après les autres nous subiront leurs sacrilèges !
- Cette petite musique.. quand ou a quel moment l'as tu exactement entendu .. enfin je veux dire est-ce qu'elle s'est arrêtée à un moment et à quel moment s'est - elle arrêtée ?
- Je crois bien qu'elle a commencée à résonner dans ma tête à l'instant même ou le soleil s'est mit à se lever.. ensuite elle s'est arrêtée lorsque je suis redescendue du pain de sucre comme on l'appelle ainsi ici..
- Ca ne nous aide pas d'avantage et ça ne me donne pas d'idée mais peut-être que ça voulait signifier un indice quelconque..
- Tachons de réfléchir à ça .. ce doit être important !
Mais rien ne leur vint à l'esprit et nos 6 aventuriers durent se résoudrent à abandonner la partie..
- Il faut partir nous ne trouverons plus aujourd'hui..
- Oui il faut penser à rentrer et à réfléchir à tout ça au calme à notre motel, nous ne sommes peut - être pas sensé en savoir plus pour aujourd'hui de toutesfaçons..
- Attendez.. il va se passer quelque chose d'ici peu !
- Comment ça ?
- Quelle heure est-il ?
- 5 heures 25
- Il faut encore attendre jusqu'au lever du soleil !
- Pourquoi ?
- L'inscription sur une des trois pages déchirées du grimoire de sorcellerie portait un numéro de code : 31. 3168 et qui veut dire en clair : 310X vaut 3168 puisque le point est avant tout un zero puis une croix représentant le X ou le numéro du couple que nous cherchons et dont la tombe se trouve quelque part ici sous nos pieds.. et n'attendant plus que nous pour le sauver à la mémoire et au souvenir de sa propre histoire !
- Alors allons - y : 3168/310 vaut ... 10, 21 reste 90 donc 3 nombre qui devraient nous éclairer sur le mois, le jour et l'année de la mort ou de la naissance de cet aveugle ou de son homologue et qui fût victime malgré lui dans cette organisation lugubre...
Au bout d'un quart d'heure de recherche intensive, ils trouvèrent enfin ce qu'ils cherchaient :
la tombe comportait la date du 21 octobre 2009 et nous étions exactement 1 an après la fin tragique de la mort de cette personne..
Au lever du soleil ils creusèrent afin de ne pas se faire repérer par des éventuels poursuivants, puisque l'ombre de les protégeait au contraire de la visibilité de la clairière funéraire.
Et dans la tombe ils trouvèrent enfin.. dans un étui de cuir moisi et presque effrité une toute vieille photo jaunie par le temps et l'humidité obscure de la tombe mais cependant encore intacte, nette et claire de ce qui représentait le couple phare de l'histoire prise à une époque reculée de la colonisation du brésil, peut - être prise juste avant que le couple ne décide en vain de se suicider.. 

Posted by tonpseudonyme at 8:08 AM CET
strange road.. "17"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
Ils entrèrent dans la forêt et suivirent le guide durant ce qui leur semblait une éternité et des siècles, durant lesquels ils ne prononça pas un mot et durant lesquels ils les avaient aussi recommandé de ne pas souffler un mot sans qu'ils ne comprennent ni sachent encore vraiment pourquoi... ?
Mais ils savaient tout les six que le meilleur ou plutôt le pire peut-être allait les attendre en sortant et en emergeant de cette forêt moite et humide, en cette nuit la plus capitale de leur existence sur la terre..
Ils avaient tous les 6 terriblement peur, même le guide semblait ne pas réussir entièrement à le cacher par moment comme s'il était au courant du terrible danger qui les guettait à tout moment et qui pouvait fondre sur eux en un éclair féroce.. Mais rien de tout ceci n'arriva, non ! Pas encore du moins.. comme si la drogue puissante qu'il avait ingéré avait été expréssement ingurgitée en vue de faire face à la menace obscure et de l'éloigner.. Eh ben bravo !! se dirent-ils en silence comme pour eux-mêmes.. il aurait pu nous la faire partager hein ? Mais ils savaient pertinnement qu'ils n'en devait rien être pour le bon déroulement de leur raisons mentales et de la maîtrise de leurs sens et sensations.. Ils auraient peut-être vus des choses bien plus effrayantes sur le sentier obtus qui était en train de les mener vers le cimetierre originel tel qu'il se nommait.
Mais mainetanant et enfin.. ils étaient presque arrivés et aperçurent déjà l'aube d'un nouveau jour qui allait poindre de ses lueurs et couleurs pastels changeantes..
Mais que virent-ils.. ?? Tout simplement ceci :
  
- Waouu !! C'est magnifique !
- J'ai remplit ma part de marché .. maintenant c'est à vous de la remplir.. !
- Comment ça ??
- C'est là que s'arrête notre chemin et c'est là que je devais vous mener ! On m'a dit que vous saurez comment me payer.. !!
- Excusez- nous un instant nous devons nous réunir à l'écart pour décider de ce que nous devons faire et vous donner .. !
- Je vous en prie Messieurs Dames... faites ce que bon vous semblera.. je ne bougerais pas de là.. je vais me griller une petit cigarillos, si vous permettez..
Les 6 marcheurs se mirent à grimper un promontoire très raide et obtus comme guidés par un étrange pressentiment qui les enveloppait tout les 6 de son aura mystique..
Et ils y aperçurent après un court instant à fouiller dans les broussailles touffues.. un lapin mort !!
- Encore !! Merde .. maintenant ça suffit ces plaisanteries de mauvais goût Sonic !!
- Attendez ! C'est un signe, un indice !
- Comment ça  ??
- Oui..
- Explique nous un peu..
- Qui fait sortir un lapin de son haut-de forme ?
- Un magicien !
- Ca ne vous évoque rien tout ça ??
- Le haut de forme signifierait un puit puisque le magicien PUISE un lapin de son chapeau qui ressemble à s'y méprendre à l'image d'un puit comme dans Alice aux pays des merveilles..
- oui et le lapin signifie quoi la-dedans ?? Il a un rapport avec la chasse d'eau d'un WC ?
Ils se mirent à rire nerveusement mais ça avait l'avantage de les détendre un tout petit peu..
- Mais pourquoi donc le lapin est - il pendu par la patte gauche ?
- Parce qu'une patte blanche de lapin porte chance ?
- Non malheur puisqu'ici c'est la droite à laquelle il a du sa perte !
- Bon..
- Leve la patte veut dire lève le campement et écoute !
- Oui..
- Nous allons le manger ce lapin !
- Exactement !
- Quoi ?
- Oui, nous allons le dépecer et apercevoir une marque sur le crâne !
- Comment est-ce possible ?
- Je l'ignore, mais sur son crâne y'aura une marque..
- Ben oui.. je sais et je comprends comment ils ont fait.. regardez ce lapin souffre d'une cicatrice entre les deux oreilles.. !!
- Eh oui.. il a été marqué de quelque chose.. qui va nous aider à chercher ce que nous désirons savoir !!
- Quel numéro d'après vous les gars ?
- Pffff.. on a tous deviné..
- Comment ça ?? .. Que veux - tu dire ??
- Ben rien !!
- Si tu voulais nous dire quelque chose !!
- Je vous assure que non !!
- MERDE alors !
- Quoi ??!!
- Sonic !
- Quoi SONIC ?
- Sonic est le dernier élément de la chaîne, le chaînon manquant à toute cette sombre histoire et il est aussi .. marqué d'une marque chiffrée !
- Mais c'est impossible ! Sonic n'a jamais fait partie d'une secte ! Il est ce qu'il se fait de plus intègre !
- Eh ben c'est là que je ne comprends plus rien du tout et que tout me dépasse ! Et ce lapin pourtant signifie que sa marque est celle que porte Sonic. Laquelle je ne sais pas encore. Il faut rapidement comprendre..
Ils dépecèrent la tête du lapin et à cet instant fatidique où tout allait s'enchaîner tel un puzzle diabolique, ils s'aperçurent que l'une de leurs amies avait disparue... Ils pensèrent que c'était trop dure à supporter pour elle tout d'abord mais quand ils entendirent un coup de feu résonner plus bas là où se trouvait leur guide .. ils comprirent que Sonic les avaient guetté tout du long et les avaient néanmoins protéger d'un imminent danger.. ce coup de feu provenait de l'arme de Sonic et il était ainsi donc armé comme à son habitude.
- Mais que se passe - t - il donc ici merde alors !?
- Nous n'avons pas encore terminé de gratter la chaire en lambeaux ..
- Arrache la tête et emmenons - là avec nous.. mets - là dans ton sac à dos, dépêche toi ! Il se passe des choses dangeureuses dont nous nous étions guère douté jusqu'ici et notre amie se trouve peut - être en danger ! Vite, redescendons de la butte et allons voir !
En - bas, le guide de heute - montagne gisait mort sur le tertre, son sang coulait de sa tempe.. une arme à feu reposait encore dans sa main gauche..
- Il s'est suicidé ! en déduisit un des trois garçons après un examen rapide et succint de la position du cadavre et de l'impact de la blessure sur sa tempe éclatée.
- T'en est sure ?
- Oui, y'a pas de doutes là - dessus !
- Mais pourquoi ?
- Regardez !  

Posted by tonpseudonyme at 8:06 AM CET
strange road.. "16"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
Voilà, le film venait tout juste de se terminer et les 6 protagonistes restèrent un long instant toujours assis dans leur fauteuil, sans rien ne se dire pour l'instant, tandis que la salle se vidait petit à petit. Les lumières venaient elles aussi de se rallumer et ils regardèrent des visages et des figures s'en aller sans qu'aucun d'entre eux ne reconnaissent quelqu'un qu'ils auraient pu croiser de par le passé dans leur vie respective et qui aurait pu les aider ou faire avancer les choses pour la suite des évènements tant attendu de leur part. Ou du moins quelqu'un qui aurait pu pigmenter un peu leur curiosité de part un curieux hasard, quelqu'un avec qui ils auraient pu échanger des nouvelles. Bref, apparement personne si ce n'est eux - mêmes... et ils étaient en somme tout impressionné de par le 8ème film de ce cher Sonic étant maintenant devenu leur ami et bien plus encore... quelque chose dont ils n'arrivaient pas à exprimer... un genre de confident peut - être ou bien encore une personne lointaine et proche tout à la fois... bref une personne sur qui ils pouvaient étrangement compter, quelqu'un qui les voyait sans qu'ils ne le voyent vraiment, comme une sorte de double glace sans teint de part et d'autre de son côté et de sa surface qui les séparait entre eux durant le film. La salle était maintenant entièrement vide et ils devaient bien tout les six y aller... mais où ? se demandaient - ils intérieurement, chacun la mine un peu dépitée de par le fait qu'ils savaient bien que maintenant n'allait pas tarder à s'opérer un changement de cap, une tournure radicale dans la suite des évènements... Et cette tournure radicale possédait elle aussi sa gravitation, sa pesanteur propre et y plonger leur faisait de plus en plus ... peur ! Eh oui, film après film le stress augmentait, la tension aussi et le suspense devenait de plus en plus dense et allait ... crescendo ! C'était presque insoutenable toute cette tension qui pesait dorénavant sur leurs épaules et dont ils devaient porter chacun à leur façon avec eux lorsqu'ils n'étaient pas comme ce soir ... à nouveau tous réunis ! Car le jeu prenait de grandes tournures et les menait vers des horizons dont ils ne se soupçonnèrent jamais l'existence longtemps à l'avance... Et ce cher Sonic devait ressentir bien entendu la même chose si ce n'est encore en plus étendu... C'était donc le moment tant redouté de la transition, celui qui allait les mener au bout d'eux - mêmes vers une aventure bien plus dangeureuse encore que ce qui s'était passé dans le film, juste à l'instant. Ils prenaient subitement conscience du danger qui les guettait, du danger qui les menaçait tous les six et ce danger grandissait jour après jour... jusqu'à sa trêve en l'honneur de la parution d'un film fort réjouissant sur le grand écran, un film de ce cher Sonic qui les interpellait tous les six fort particulièrement. Et le film était maintenant terminé. Et il fallait se mettre à agir ! Sans jamais y être vraiment tout à fait prêt ni paré aux coups durs qui pouvait survenir... à tout moment.
Ils n'avaient tous les six encore pas dit un mot... quand soudain l'Hotesse du complexe cinématographique les enjoignait près de la sortie illuminée en leur faisant des signes de la main... 
- Bon, ...  la suite nous attends certainnement dehors !
- Moi j'en reviens toujours pas !
- Attendons d'être arrivé au fin mot de l'histoire... ou plutot déjà de ce 8ème film de Sonic, ce sera déjà beaucoup !
- Ouais et ça nous permettra de nous réveiller à la vie de ce rêve auquel nous venons d'assister !
- Tout à fait, maintanant c'est à nous de prendre les commandes !
Ils descendirent les marches du couloir et saluèrent avec un sourire la belle hotesse qui leur rendit la pareille !
- Bonne soirée Messieurs Dames !
- Merci !
Ils arrivèrent dehors... et respirèrent l'air frais qui emplissait leurs poumons et leur redonnèrent subitement une nouvelle énergie... l'air de vouloir connaître une aventure qui serait semblable à celle du film et dont ils ne redouteraient pas les conséquences... conséquences qui allaient se fairent de moins en moins lourdes en engrangeant la discussion sur le film et sa cause dont ils sentaient effectivement le poids sans pour autant la cerner ...
- Pas beaucoup de monde à la sortie ...
- C'est le calme qui annonce la tempête !
- Ouais, ça m'en a tout l'air ! Va pas falloir traîner ... cette histoire me fous les jettons !
- Quelqu'un à une idée où se rendre, une piste ou quelque chose comme ça ... au fait j'espère que vous avez tous bien dormis aujourd'hui en vue de ce qui va nous attendre !
- Moi j'ai fait qu'ça !
- Ah Ah ...
- Bon, toujours rien à l'horizon... donc va falloir qu'on le prenne ... et qu'on se perde sur la route comme dans le film ...
- Alors allons - y puisqu'il n'en peut - être autrement !
- Et le guide ?
- Ah merde .. oui ! Il est où celui-là ?
- Regardez ! ..
- Quoi ?
- L'adresse d'une visite guidée d'un haut-lieux de pélerinage par nuit et par vent !
- D'où tu as ça ?
- C'est l'hôtesse qui me la donnée en nous guidant vers la sortie..
- Eh ben, ça commence à bien faire toute cette histoire.. il m'a l'air de connaître beaucoup de monde.. même un peu trop..
Ils s'y rendirent.. après avoir maintes fois zigzagués sur les routes escarpées du bord d'un océan plutôt agité. Ils arrêtèrent enfin leurs bolides et comtemplèrent un bref instant les couleurs de l'océan avant de quitter leur parking de fortune en plein -air.. bien loin de la route sur un terre-plein à l'abri des passants et des routiers..
Non loin d'eux une forêt tropicale les y attendait de sang-froid afin de leur délivrer quelques non moins secretes portes de jadis oubliées de notre civilisation actuelle et contemporaine..
Ils entendirent un sifflement d'oiseau qui n'avait subitement rien d'humain et les 3 filles commencèrent à frissonner en coeur.
- Il faut y aller .. maintenant ! Sans plus attendre !
- Je pense comme vous que cet hullulement de chouette, d'hibou ou d'aigle provient de notre guide se trouvant dans une transe violente et à son apogée voire à son paroxysme ..
- oui, il n'en peut-être autrement maintenant !
- Je parie qu'il nous aperçoit dans ses visions et son brouillard hallucinogène..
- ... ainsi que notre avenir à tous et peut-être même l'issue de notre bataille ...
- merde ça fait peur tout ça !
- Nous devons l'affronter du mieux que nous le pouvons !
Ils marchèrent en direction du sifflement qui frisait la folie humaine et se dirigèrent vers l'origine de ce bruit et de sa danse mystique proche des indiens d'amérique..
Puis, enfin, ils l'aperçurent perché sur un rocher en train de déployer soudainnement ses ailes à leur approche..
- Ne me craignez pas ! leur dit-il dans un souffle rauque comme revenant subitement de sa transe psychédélique.
- Nous avons été avertis du danger de votre identité ..
- Et pourtant nous devions venir vous voir..
- Vous êtes le seul apte à nous guider ..
- Vous seuls connaissez le chemin vers le secret des temps et de l'aube nouvelle qui risque bien d'enterrer les hommes à tout jamais ..
- Si vous nous aidez pas !
- Je vous aiderais.. seulement ..
- oui.. seulement quoi ?!
- Il me faudra quelque chose de votre part .. je vous dirais en quoi ça concerne lorsque nous serons arrivés !
- Alors allons - y !
- Oui, allons - y enfin !! 

Posted by tonpseudonyme at 7:47 AM CET
strange road.. "15"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
 XIX
 
DELIVRANCE...
 
 
 
La nuit des temps ainsi que sa prophétie se réalisa enfin après une interminable attente de la part de ses fidèles...
Les enfants sortèrent enfin de leurs geôles où elles étaient rendues prisonnières et découvrirent la clarté du jour et la fraîcheur de l'air du soir... En cette nuit de clarté cristalline tout leur était rendu possible et l'espoir reprennait le dessus après une longue attente difficile , insoutenable parfois, cruelle pour le moins... Tout ces enfants d'une terrile secte occulte reprennaient donc goût à la vie en ce soir où leur liberté leur a été gracieusement rendue par une inconnue au bataillon, une inconnue proche d'eux néanmoins, une inconnue du nom de ... Carla Snatch... qui avait réussi là où tout le monde avait échoué : elle avait retracé son chemin dans le désert et retrouvé l'endroit de séquestration en faisant appel à sa mémoire ses souvenirs et surtout à une mystérieuse carte du ciel qu'elle avait peinte en observant le ciel avec son ami et amoureux en ayant prit soin de préalablement reproduire la somme de touts les tableaux dessinés par les enfants en un seul ! Le mystère et la façon dont ils s'y sont prit demeurre encore un entier mystère non élucidé mais qui comportait à chaque fois un indice qu'ils peignaient tout deux à l'arrière de tout les tableaux dessinés par les enfants en quelque sorte : carla et son ami rajoutait une griife personnelle qui passait inaperçue aux yeux de leurs geôliers.. elle avait revus tous ces signes en ayant retournés les tableaux en pâssant des séjours successifs dans la chambre du motel près de l'interstate 66 et de l'ancien fast - food ou ils demeurraient curieusemnet toujours accrochés ..  
 
 
XX
 
COME-BACK TO
 
HOME... 
 
 
Carla en avait parcouru du chemin jusque là et pour en arriver enfin à l'identité réelle de ses deux partenaires d'une quête défiant toute logique puisque reposant sur des faits retranscrits de part et d'autre et circulant via principalement sur des schémas visuels se complétant en se passant d'adeptes à adeptes après avoir subi des modifications principales et ceci d'après une théorie basée elle aussi sur des observations subjectives dépendantes de faits et de preuves se trouvant en la possession d'une civilisation ayant perdu ses racines et ses origines puisque son mode de vie restera quant à lui toujours impraticable aujourd'hui et de notre temps... Donc la voilà de retour non loin de chez elle, dans un endroit qu'elle ne connaissait justement pas et qui pourtant se trouvait juste à côté de chez elle... mais elle n'y avait jamais posé les pieds ! Et ceci pour la simple raison que là aussi c'est - à - dire à deux pas de chez elle se trouvait deux maisons de passe ou plutôt d'usurpation d'identité de locataires ou plus simplement pour comprendre mieux les choses d'une façon simplifiée et schématique deux maisons interverties l'une l'autre avec deux autres... Mais pourquoi donc ? Juste afin de mieux camoufler le travail de passeur ( un genre d'activité pouvant être associé au travail de facteur et donc de messager, le messager étant là non au courant du destinataire et donc le voisinage proche et immédiat ainsi que plus lointain ne pouvait que confondre avec le passé et l'histoire de la personne ayant vécu quant à elle dans les deux maisons que connaissait personnellement tout au moins Carla Snatch si ce n'est pour cité qu'elle comme exemple... ) et donc de ne pas alerter toute recherche ultérieure quant à la nature des messages provenant aux deux partenaires de fortune et invisibles quant à eux et pouvant donc jouer tranquillement leur rôle ayant choisi " l'homme à la moto " et " l'homme au tatouage 17 prime " afin de les mener tels des pions vers une mission dont ils ne pourraint ainsi que se sortir indemme pusique ignorant la menace sous - jacente à un conflit les rapprochant étroitement et ... dangeureusement !
En bref, Carla possédait maintenant 4 partenaire formant deux paires essentielles : et chaque paire se trouvait non pas ... ( attention ! ) l'une en face de l'autre mais ... en face de son opposé et c'est - à - dire ici dans le cas de Carla Snatch en face de son correspondant intrésèque ou bien ... du chiffre ( ici dans cet élément et uniquement ) : 11 ou 23 ( ça revient au même ) puisque carla et Body portant le chiffre 17 de part et d'autre cette fois de ... leur épaule ! ( secte un peu curieuse je dois bien l'avouer mais restant néanmoisn fort dangeureuse et influente... ).
  
 
 
 
XXI  FINAL
 
CHAPTER
 
RETROUVAILLES
 
EDENIQUES 
 
 
 
 
 
 Carla Snatch et Body retrouvant leurs anciens souvenirs de vacances d'été et profitant de leurs sentiments d'amour réciproques toujours aussi forts, même encore plus fort qu'avant, pour revivre une nouvelle vie en s'appuyant sur leurs souvenirs d'escapades à la plage afin de faire simplement à nouveau comme avant : s'embrasser dans les vagues et l'écume et s'éclabousser en souriant !   
 
 Ballade au clair de lune
 
Allons nager jusqu'à la lune,
élevons - nous à travers la marée,
pénétrons le soir où la ville dort pour se cacher.
Allons nager ce soir, mon amour, c'est notre tour de pleurer,
garés près de l'océan, après avoir roulé au clair de lune.
allons nager jusqu'à la lune,
élevons - nous à travers la marée,
abandonnons - nous aux mondes qui nous attendent et viennent nous lécher les flancs.
Plus de choix et plus de temps pour décider
nous avons mis le pieds dans une rivière après avoir roulé au clair de lune.
tu tend la main vers moi mais je ne peux être ton guide.
Que c'est facile de t'aimer quand je te regarde glisser
et tomber au travers de forêts humides après avoir roulé au clair de lune.

Posted by tonpseudonyme at 7:42 AM CET
strange road.. "14"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
XV
 
DEVOTION...
 
 
 
Cette dame blanche n'était autre que l'ambassadrice de la secte, et elle portait comme tout les soirs où elle sortait, ce qui était loin d'être rare mais plutôt programmé par les écrits gnostiques de " leur " bible ainsi que par leurs écrits qui se faisaient au fil du temps et de ses épreuves, ... son fameux bijou à la main droite, celui qui pouvait à lui seul ouvrir la porte ... d'une légende depuis maintenant longtemps oubliée ! Ce bijou n'était rien d'autre qu'une bague qu'elle portait à l'annulaire et qu'elle brandissait à la lumière et à la clarté du soir face aux étoiles lointaines et glacées. Cette dame avait elle aussi un nom et ... un tatouage indélébile qu'elle portait ... sur son poignet ... droit !
Et maintenant Carla Snatch n'était plus très loin et à vrai dire elle était presque tout près ... de ce lieu où se trouvait seule la femme blanche ou plutôt l'ambassadrice et la messagère d'un autre temps celui d'une secte dont elle s'évertuait à redécouvrir l'origine ou les origines !
Cette bague n'était rien d'autre qu'un genre de passe, un signe lumineux, une espèce de clé qui permettait une ouverture ! Mais , ... elle n'avait évidemment rien de magique, car tout s'expliquait par le fait que la pierre dont était sertie cette bague, se trouvait être une pierre de lune ! Pierre de lune ou pierre tombée du ciel qui appartenait maintenant à la secte dont le nom échappe encore pour l'instant à Carla Snatch mais elle allait bientôt découvrir son nom lorsque les portes de sa mémoire décideraient de s'ouvrir en elle et allant par là vers un destin dont elle seule pourra refermer après elle et sceller le passage à tout jamais afin de vivre pleinement sa vie après l'avoir correctement analysé et comprit en elle - même ! Ainsi en était - il pour Carla elle qui avait déjà bien entendu de par le passé refermé le passage après sa suite ne laissant que l'homme à la moto à sa poursuite et l'homme au tatouage 17 au creux de son épaule droite ! Mais pourquoi donc avait - elle laissé deux hommes sur sa trace, elle qui s'était enfuie seule et dans le plus grand mystère vis - à - vis de cette secte d'un autre temps ? Nous allons bientôt le découvrir en sachant que ces deux hommes avaient de par le passé été en voyage au coeur même de la cordillère des Andes, là ou peut - être Carla Snatch ira se rendre un peu plus tard pour justement sceller le destin d'une secte qui n'aurait jamais dû voir le jour ni même l'existence ... Carla, en un simple et petit mot, ira bien entendu enterrer le fin mot de l'histoire ainsi que son " mal " dans une tombe, celle ... de l'enfant " roi " ou peut - être même bien d'un enfant pas tout à fait comme les autres , puisqu'il s'agirait du guide menant les hommes vers ...leur cimetierre, leur propre cimetierre, celui où ils se doivent de mourir en paix ! Un lieu en Terre Sainte ou quelque chose de voisinant, bref un lieu où ils pourraient revoir l'origine de leur faute ou de ... leur péché ! Un Golgotha en quelque sorte !! Et ce mont Golgotha propre à cette légende se situerait bien évidemment quelque part au coeur de la cordillère des Andes ... près du Pérou et de la Bolivie !
 
XVI 
 
RAPACES...
 
 
 
 Perdu sur une route depuis longtemps effacée des cartes de notre époque et même peut - être de celles d'autrefois, ce " relais " servait dans le temps à l'époque de l'enfance de Carla Snatch de fast - food et de restauration ainsi que de relais essence ! C'était donc là que s'était arrêté presque tous les parents des enfants disparus et kidnappés avant de rentrer et d'appartenir à la secte ! .. et qui parfois se laissait - elle dire dans ses rêves se faisaient déchiqueter par des corbeaux sauvages ! C'est en ce lieu qu'elle vit pour la première fois un individu encore totalement étranger à son histoire s'enfuir bein avant elle et qui n'était autre que Todd Drive.. beaucoup plus âgé qu'elle à l'époque et qui n'aura de cesse par la suite de vouloir et d'essayer de la protéger en organisant son évasion dans le plus grand des secrets..
 
XVII
 
LA TRAVERSEE
 
DU DESERT..
 
 
 
Carla Snatch marchant dans le désert tandis qu'elle était encore qu'une enfant voire une adolescente pour tenter de gagner à nouveau la civilisation du monde ainsi que sa propre liberté au péril de sa vie et au prix d'énormes souffrances physiques.. 
 
 
Observe ce corps et ce rêve des jours morts
Après la perdition et la cécité
Vivre loin d'ici
Demain est difficile à envisager
Et celà ressemble à vingt - cinq années
De scènes de haillon et de parure
Du déjà - vu...
 
XVIII
 
A LA CROISEE
 
DES TEMPS..
 
( MIRAGES )
 
Observe ce lieu et ce rêve des jours morts
Un avenir perdu et aveugle
Croix de bois croix de fer avec mon coeur d'argent
Voilà la clé oubliée
L'impression de vingt - cinq années
D'éternité, plus tard, éternité, plus, plus, plus
L'impression d'avoir porté ce masque pour vous
Depuis bien trop longtemps

Posted by tonpseudonyme at 7:31 AM CET
Updated: Friday, 2 March 2007 7:42 AM CET
strange road.. "13"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
XII
 
UNE TOUTE
 
AUTRE MAISON...
 
 
Carla Snatch arriva enfin à la destination de son enfance avec en poche un sacré paquet d'indices et suffisement d'éléments en sa possession afin d'éclaircir ce qui s'était passé il y a une vingtaine d'années maintenant.. Elle se gara non loin du petit sentier qui menait à la maison le coeur agité de préocupations sentimentales relevant de sa période d'adolescence et pourtant... toujours aussi présente dans son esprit ! Elle sentait l'odeur de l'écume blanchâtre de la mer remplie de sel marin qui émoussait ses narines... elle entendait aussi le ressac et un début de tempête...
Le sentier menant à son ancienne maison de vacances était maintenant en mauvais état et des hautes herbes avait poussé tout autour. Elle ne voyait pas encore la bâtisse mais eu comme une prémonition... peut - être n'existait - elle même plus depuis tout ce temps où elle n'y était plus retrourné ?
En ayant atteint le bout du sentier, Carla vit ses doutes étrangement confirmés : la maison de ses vacances de petite fille était maintenant et aujourd'hui réduite à l'état de cendres, presque carbonisée mais cependant toujours semblante tenir debout... Pourquoi ? Carla semblait soudainement se méfier et elle avait entièrement raison... car cet accident ne pouvait très bien pas être d'origine accidentelle ! Mais en admettant cette hypothèse, quel était donc l'identité du ou des ... malfaiteurs incendiaires ? Pour l'instant Carla n'en avait aucune idée et elle allait bien sûr en devoir faire du chemin afin de trouver la réponse ! Bon, se disait - elle, je n'ai en ma possession que deux personnes pouvant m'aider dans ma quête et qui semble m'accompagner afin de trouver pour eux aussi des réponses ... personnelles ... sur une curiosité qui semblerait appartenir à ma propre personne ! En récapitulant un peu, nous sommes apparement à trois dans cette enquête sur cette sombre machination mais néanmoins trois personnes plus ou moins fiables et oeuvrant pour la découverte d'une vérité pouvant tout trois nous mener à nous lier d'amitié par la mise en commun de pièces de puzzle pouvant nous apporter plus de liberté de mouvement et d'action, ... bref afin de devenir plus fort que jamais et en acquérant la possibilité de se débarrasser de notre part d'ombre respective qui semble apparement nous déranger pour le moins si ce n'est nous alourdir respectivement !
Malgré le danger, elle décida de rentrer à l'intérieur de la bâtisse qui ne ressemblait vraiment plus du tout à ce qu'elle s'était imaginée si ce n'est un vague semblant de forme, de structure et d'architecture ! Elle poussa la porte d'entrée, le soir tombait déjà rapidement puisque la masure était encerclée d'une forêt épaisse qui cachait le soleil couchant et faisait qu'accroître le contraste entre le temps de transition de la luminosité et de l'obscurité. A vrai dire elle s'attendait un peu à trouver un quelconque indice qui pourrait lui permettre de prendre l'avantage sur l'élucidation de ce mystère qui sans qu'elle ne s'en doute variment allait bien plus loin que la région du névada et englobait une part bien plus importante de personnes qu'elle ne s'en serait douté à cette étape de son cheminement vers la lumière et la vérité ! Après avoir poussé la porte d'entrée, elle monta à l'étage sans trop savoir pourquoi si ce n'est que là se trouvait sa chambre de vacances ou elle passait ces nuits à l'époque de son aventure depuis longtemps appartenant à ses souvenirs précurseurs de son ... accident ou plus justement de sa panne de voiture !
Et elle y découvrit : sa poupée et sa peluche encore intacte et qui libéra en elle une sacrée dose de souvenirs appartenant à son identité qu'elle s'était construite avec son amour d'adolescence de l'époque bien avant sa séquestration..
 
 
 
XIII
 
LIEU TROUBLE...
 
Pendant tout ce temps passé pour Carla à tenter d'élucider le mystère de cette secte diabolique, un étrange individu s'affairait un peu plus loin c'est - à - dire au coeur du Pérou à accomplir son office... Eh oui ce n'était rien que Todd Driver l'étrange templier solaire et ... solitaire qui avait maintenant une grande part de responsabilités dans la suite des opérations en désirant sauver la vie de Carla Snatch et lui permettre, à elle, de mettre un point d'orgue à toute cette sombre affaire qui durait mettement depuis bien trop longtemps ! Que faisait - il là, à gravir ces marches d'un antique escalier isolé servant de promenades à quelques rares aventuriers désirant se faire une virée dans une forêt perdue menant à un vieux rocher érigé tel un menhir perdu et oublié ? Car c'est là que se trouvait ce que nous avons un peu vu succintement avant : le cimetierre des âmes mortes de la secte signifiant pour eux tout ce en quoi les fidèles croyaient ...    
 
XIV
 
PERDUE DANS LA
 
FORET
 
D'AUTREFOIS...
 
 
 des tonneaux de bois contenant des bébés encore vivants et qui passaient ainsi sans se faire repérer des miles et des miles de distance sans aucune suspicion de la part des autorités qui ne pouvaient ainsi les apercevoir..

Posted by tonpseudonyme at 7:27 AM CET
strange road.. "12"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
IX
 
L'ATENTE SUR LE
 
PONTON...
 
 
 
 
 Carla eu une idée subite sans trop savoir pourquoi ni d'où elle pouvait venir et provenir,... mais elle était maintenant sûre d'une chose capitale : la villa du lagon bleu avait appartenu bien avant elle à un couple d'individus qu'elle se devait à présent de connaître pour des raisons évidentes ! Car effectivement cette villa nommée depuis bien longtemps celle du lagon bleu avait et possédait une histoire, une histoire sombre, maléfique et en somme toute étrange de par ceux qui l'avait acheté avant elle, puis revendu beaucoup de temps plus tard... Carla avait dorénavant la certitude que la villa du lagon bleu n'avait pas fini de dévoiler ses secrets et qu'elle était encore en ... vie !!
Eh oui,... cette villa servait de " passe " à la secte dont elle avait fait partie un peu malgré elle par un foutu coup du sort qui n'était pas aussi innocent qu'elle pouvait le croire à cet instant de son histoire... eh oui, ... car l'histoire de Carla n'était pas encore achevée et la secte opérait encore en son nom sans qu'elle ne le sache vraiment et Carla achevait de poser les dernières pierres de son édifice ... inconsciemment et de manière programmée depusi le jour où elle s'en échappa aidé par un mystérieux individu... peut - être celui appellé " l'homme à la moto " !
Carla Snatch s'était donc dirigé sur le ponton et avait marché sur ses lattes en bois désséchées jusqu'au bout là ou il s'arrête et là où dans le temps les barques et les petits voiliers accostaient... et maintenant Carla attendait le coeur lourd en scrutant la ligne d'horizon à la recherche d'un signe au lointain,... peut - être même un voilier comme autrefois il y a bien longtemps... et qui bien sûr ne venait pas ce soir là ! Il faisait presque nuit noire et il était temps de rentrer à la villa se réchauffer un peu et dormir car elle était extrêmement fatiguée après tout ce qu'elle venait de traverser de tensions et d'épreuves psychologiques...
Aux alentours les nuages se faisaient lourds et chargés de pluie... mais cette pluie n'allait venir qu'au petit matin lorsqu'elle serait encore endormie, la fenêtre de la terrasse légèrement entrouverte afin de respirer l'air marin de la nuit qui allait la porter vers ses rêves d'absolu mystères! 
 
Au moment où l'eau s'engouffre
Comme la mer
Au moment où l'eau submerge
Le rêve du déluge
Dans l'innondation de tes larmes
Le sac et la cendre
La cendre et les mensonges...
  
Marcherais - tu sur les eaux
Si tu ne puvais plus t'enfuir
Et porterais - tu la torche pour moi
Si je te donnais la clé
Des portes de ton destin
Et allumais les corridors du désir
Où il ne fait plus si sombre
Où l'on n'a plus tant de mal à percevoir
A quoi le feu te serverait - il donc ?
 
X
 
REVERIE
 
D'ADOLESCENCE...
 
 
 
 
 
 C'est en ce lieu privilégié que Carla Snatch passa ses vacances durant sa toute petite enfance en compagnie de ses parents dans une maison en bord de mer qui n'était non loin de la terrible secte et de ses agissements occultes. Derrière cette jolie maison de vacances une forêt dense qui l'appellait de tout son être la nuit comme le jour et où elle y fît de longues incursions s'y amusant et découvrant un partenaire de jeux qui appartenait à la secte et dont elle était tombée follement amoureuse, envers et contre tout !  
 
 
XI
 
A LA CROISEE DU
 
REVE ET DE LA
 
REALITE...
 
 
La fumée s'échappait insidieusement de la petite cheminée d'une étrange maison solitaire non loin de la route de l'interstate 66 où se trouvait la voiture des Snatch en panne lors du retour des vacances d'été. Eh oui cette maison était aussi proche d'une toute autre et la fumée qui s'élevait dans les airs en ce soir fatal et tragique ne provenait évidemment pas de la panne de leur voiture mais d'un feu volontaire de pneus de voitures pour avertir l'homme à la marque du crâne de leur venir immédiatement en aide..
 

Posted by tonpseudonyme at 7:20 AM CET
strange road.. "11"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
VII
 
RETOUR A LA
 
VILLA DU LAGON
 
BLEU...
 
 
 
 
 Carla Snatch, elle - même se détendant face à un bien étrange inconnu juste en face d'elle et de son corps en proie à un délicieux abandon après sa longue cavale non loin d'avoir été durement et dûment justifié par sa découverte... Mais quel est donc le nom de cet homme, car il ne s'agit rien d'autre qu'un homme, celui qu' elle a longuement attendu depuis toutes ces années passées en silence... un silence presque névrotique et en marge d'une inconscience qui était en passe de lui faire radicalement oublier à tout jamais sa véritable identité !
Cet homme était celui avec lequel elle s'était liée de par son tatouage.. lequel il lui dévoila son homologue ou son paire, curieusement, en remontant le pli de son pantalon au bas du pieds ...
- Connaissez vous mon frère ? lui demanda - t - elle .
- Je connais tout le monde dans cette organisation à part une seule personne, sinon je ne serais pas là à vouloir la retrouver !
- Pourquoi la recherchez - vous.. que lui voulez - vous ?
- ...
- Est - ce mon frère.. d'adoption ?
- Non !
- Qui alors ?
- Son double, sa partenaire de prédilection désigné par la main suprême du haut - commandement de la secte, le treizième couple, le plus énigmatique selon moi et possédant la plus grande clé à un mystère plus garnd encore : le potentiel et la force du 7ème couple qui est le couple nommé comme le plus dangereux et le plus intelligent et qui opère de façon autonome et indépendante sans aucune aide extérieure ni intérieure !
Carla s'effondra alors sur le canapé en proie à un lourd et menaçant vertige et s'endormie avant d'avoir laissé achappé de sa bouche un curieux sourire d'hébétude et de délivrance.. dont l'homme à la moto fut le seul à ne pas comprendre ! Que signifiait - il ? ... tout simplement que carla n'était, elle aussi pas issue de sa famille et avait elle aussi été .. adoptée ! ( Et si l'homme à la moto était le frère de son frère ??  )
 
 
VIII
 
AU PIEDS DE LA
 
FALAISE...
 
 
 
Carla, s'approcha de ce qu'elle aperçue au loin et qui lui avait semblé être un énorme coquillage, mais il en fût tout autre...
Et c'est à ce moment qu'elle eu un choc émotionnel très violent en elle : il lui sembla étrangement reconnaître son visage, bien au - delà de celui de la mort elle - même ! Mais qui avait donc déposé ce crâne et ... à qui appartenait - il ??
Ce qu'il fallait savoir était la chose suivante : chaque crâne correspondait à un enfant tué ! Et il était évident que ce crâne n'était pas celui d'un enfant ! Donc,... Carla en déduisit de part le chiffre sculpté sur l'arrière de la tête, qu'il ne pouvait qu'exister un rapport entre les enfants tatoués dès leur plus jeune âge et une espèce de mentor dont le crâne ci - dessus appartiendrait ! Carla ne pouvait que s'imaginer ou penser qu'il existait une vengeance quelconque entre deux générations et qui aurait fait intervenir une personne étrangère à la secte proprementd dite !
 Et ça voulait encore dire autre chose de bien plus effrayant : l'homme à la marque du crâne comme il aimait à se faire appeller était le dernier d'une lignée, celle des INTERMEDIAIRES, assurant le relais et les transmissions entre les enfants et leurs doubles ainsi que le rôle de mentor.. et maintenant qu'il était le dernier il avait quitté ou plutôt s'était échappé de la secte pour assurer le rôle de .. chercheur du dernier crâne afin d'accéder à sa propre origine.. celle d'enfant lui aussi kidappé et qui cherchait maintenant toute la fin de l'histoire... c'est-à - dire le début du commencement de la fin !! Ainsi que tout ce que signifiat ces numéros sur l'os occipital à l'arrière de leur tête ! Mais pourquoi donc ces enfants finissaient - ils par mourir.. ?

Posted by tonpseudonyme at 7:16 AM CET
strange road.. "10"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
VI
 
ETAIT-CE BIEN
 
UN REVE ?...
 
 
 
 
 
 
Peut - être à la croisée des mondes se situerait ou se trouverait un passage, un étroit passage, une infime faille au coeur d'une montagne divine et presque oubliée si ce n'est par un groupe d'étranges individus dont elle appartient désormais et qui se l'ai approprié en ce nouvel âge d'or qu'est le leur et ... peut - être aussi le notre... si tant soit peu une ou plusieurs personnes soient assez courageuses, intrépides et téméraires pour le trouver un jour ou peut - être un soir au détour d'un chemin ou d'un raccourci ... tout comme ... Carla Snatch !
Ce paysage montagneux et escarpé aux pics acérés et effrités par une chaleur tenace ainsi que par des vents corrosifs reste néanmoins un paysage réel et existant en notre monde - ci mais toutefois légèrement transfiguré par la vision dont on s'octroie en l'apercevant après une route nous y menant lors d'un voyage guidé par une configuration céleste particulière nous envoyant son aura et son énergie particulière...
Dans ce canyon et au creux de celui - ci... une rivière sinueuse et presque asséchée coule d'un flot tranquille et serein et serait à la source d'une secte cachée et oubliée remontant au temps d'un ordre puisant sa divinité parmis les racines d'un peuple se situant dans la chaîne étroite du sud de l'Amérique là ou se trouvait à une époque lointaine le peuple maya ... Mais pourquoi donc avait - elle rêvé un rêve aussi net, précis et qu'elle pouvait presque toucher de ses propres doigts.. elle qui n'y avait jamais pensait - elle posé les pieds !
 
The spy
 Je suis l'espion dans la maison d'amour.
Je sais le rêve dont tu rêves,
je sais le mot que tu désires entendre,
je sais la crainte cachée au plus profond de toi.
Je sais tout, tout ce que tu fais,
où tu vas et qui tu connais.
Je suis un espion.
Je suis un espion, je peux te voir,
voir ce que tu fais, et je sais.

Posted by tonpseudonyme at 6:57 AM CET
strange road.. "9"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
V
 
UN CURIEUX
 
INDICE...
 
 
 
Carla Snatch décida de passer quelques temps auprès de sa mère, peut - être même les derniers instants en sa compagnie...
Elle voulait et désirait réfléchir à la lettre de son père et à cet instant elle ne savait pas encore très bien ce qu'elle signifiait ainsi que ses implications ni même ce à quoi elle devait dorénavant s'attendre... mais il n'allait pas tarder à se passer un évènement totalement imprévu qui allait bouleverser la donne de sa vie en la rappellant à un terrible parallèle, celui de la lettre qu'elle venait tout juste de recevoir un peu plus tôt auparavant...
Elle se trouvait sur la véranda lorsqu'elle aperçue une voiture qui lui semblait être en panne de l'autre côté de la rue.. une vieille voiture mais pas aussi proche que la topédo de son enfance celle qui lui rappellait de pas si mauvais souvenirs pourtant.. mais cependant cette voiture noire l'intriguait car c'était la voiture qu'elle avait aperçue au motel au bord de la route il y a à peine quelques jours maintenant avant de se rendre chez sa mère à nouveau pour une seconde fois depuis le début de l'année pour y faire une étape dans sa précieuse quête.. mais pourquoi s'arrêter chez sa mère à cette étape cruciale de sa quête qui lui accaparait déjà toute son attention, sa vigilance, ses forces et son courage ? Car elle savait quelque chose dont Carla ne pouvait plus se rappeller.. de plus elle avait besoin d'elle, de la voir et de la réconforter dans sa maladie. Et puis la lettre de son père faisait allusion à sa mère.. d'une façon évidente puisqu'il s'en voulait de ne pas pouvoir aller la voir comme autrefois à cause de l'état dans lequel il se mettait en se rappelant à son mauvais caractère indépendant de sa volonté ainsi qu'au sien face à un secret dont on ne pouvait pas garnd chose si ce n'est d'essayer de l'oblitérer un moment pour vivre pensaient - ils un peu plus agréablement avec leurs fille..
Cette voiture, une lincoln noire n'était autre que celle employée par la main du diable pour .. mais oui ! Elle se rua en sautant par-dessus la petite barrière de la clôture.. mais .. trop tard.. l'enfant qui jouait au vélo dans la rue avait déjà disparu.. kidnappé par l'étranger, celui dont elle avait à faire maintenant des années plus tôt !
C'est trop bête se disait-elle en elle - même ! Mais quelque chose d'étrange se bousculait dans sa tête, quelque chose de terriblement logique : une série de questions sur ses propres origines et celles de l'humanité... Oui, enfant elle avait fait un pélerinage dans une basilique .. au chili ! Et là - bas elle y avait rencontré son .. frère ! Mais comment ceci était-il possible ? Son frère n'était pas son véritable frère.. se rendit - elle maintenant compte et son frère avait été enlevé de sa famille naturelle pour des raisons que Carla commençait à peine à comrendre.. Il subissait des sévices ou des mauvais traitements de la part de ses parents ! Oui, mais pourquoi donc lui avait on donc fait croire que ce frère n'était autre que son demi-frère et surtout .. pourquoi était - il partit de la maison vers la période de son adolescence.. car .. eh oui .. il se devait de grandir .. juste à côté de chez eux ou du moins à quelques pas d'ici sans que carla ne le sache car ses parents lui l'avait caché ! .. Là quelque part tout près de la maison de son enfance et il le savait, il savait que carla se trouvait juste à côté et il n'avait jamais rien dit jusqu'à aujourd'hui ! Oui, aujourd'hui ! Car en s'approchant du vélo Carla y découvrit un indice, un ultime message de détresse de la part de "son" ancien frère dont plus personne ne parlait à la maison, et qui se trouvait dans sa chaussure de sport ! Oui, à l'intérieur de sa chaussure de sport elle y trouvait ceci, comme s'il s'était dirigé jusque chez elle pour venir lui parler une dernière fois peut - être et en sachant qu'il allait peut - être être rattrappé et mourir:
" Carla, souviens - toi de notre baignade au ponton ! "
Oh, mon Dieu ! s'écria- t-elle. Plus tard, carla décida d'aller dormir dans son ancienne chambre et au matin elle retrouva sa mère morte, la vieillesse s'était emparé de son âme. La nuit en dormant elle l'avait deviné en faisant un étrange cauchemar dont voici la trame :

Posted by tonpseudonyme at 6:52 AM CET
Updated: Friday, 2 March 2007 6:55 AM CET
strange road.. "8"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
IV
 
LA MAISON DE
 
SON ENFANCE...
 
( Quelques jours
 
auparavant qu'elle décide
 
de partir à la découverte
 
de la vérité... )
 
 
 
 
Quelques jours avant de se décider de prendre la route et de retracer une seconde fois son histoire, Carla se rendit à la suite d'un appel tragique de sa mère, chez elle ... afin de mieux voir comment elle allait... mais en se rendant chez elle, elle s'aperçut évidemment que son état de santé s'aggravait jour après jour et qu'elle perdait peu à peu complètement sa mémoire... ses jours étaient désormais compté et son appel confirmait bien ses craintes : il n'y avait plus grand chose à espérer d'elle, pas grand chose dont désormais elle ne se souvenait de par le passé ! Elle recueillit simplement son courrier et découvrit une lettre à son nom ... elle l'ouvrit sans plus attendre :
 
"  Chère Carla,
Ne m'en veux pas trop de ne t'avoir guère laisser de nouvelles de moi durant ces dernières années, mais comme tu peux un peu t'en douter maintenant et à cette étape importante de ta vie, je n'avais guère le choix et de plus un travail important m'attendait ailleurs, là ou tu te rendras peut - être si comme je le pense les évènements tourneront en ta faveur et si comme je le pense tu te sentiras prête à affronter la vérité et ses dangers inhérents... je te souhaite de nous revoir très bientôt en une famille à nouveau réunie comme de par le passé.. et j'espère que tu voudras bien me pardonner pour tout ce que je n'ai pas pu t'avouer lorsque tu n'étais encore qu'une enfant et qui maintenant mérite de connaître, de mettre un point d'honneur et d'écrire une fin digne au  déroulement des évènements tragiques dont nous avons malgré tout su faire face avec le courage dont nous nous devions de revêtir.. !
ton père..  "

Posted by tonpseudonyme at 6:47 AM CET
Updated: Friday, 2 March 2007 6:51 AM CET
strange road.. "7"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
III
 
L'HOMME A LA
 
MOTO...
 
 
 
 
L'homme à la moto était celui qu'elle recherchait et elle l'avait retrouvé, le matin au réveil dans le Hall de réception... accroché au ... mur ! Eh oui, il avait été peint par une petite main innocente qui portait elle aussi un numéro dans les plans d'une mystérieuse société secrète dont elle apercevait maintenant tout les tenant et aboutissants d'une histoite vieille comme le monde...
Qui était - il ? Pourquoi était - il toujours et ainsi représenté sous la forme d'un humain à tête de chien ?
Mystère ... mais pas aussi grand que l'on pourrait se l'imaginer à vrai dire...
Puis au comptoir de ce mystérieux hotel,... un message laisser pour elle par justement ce mystérieux inconnu qu'il a remit au concierge ... ce message racontait :
"  Carla, voici quelques éléments pouvant vous aider dans votre quête éperdue dont l'origine remonte à une mort accidentelle d'une personne dont on aurait pû penser qu'elle s'était suicidée... Mais , peu importe ! Ce que vous devez savoir , Carla, se résume à peu de choses, mais néanmoins importantes lorsque vous serez en état d'y établir les parallèles adéquats ! Donc, ... pour commencer... ne quittez jamais la route Carla, à moins que l'on vous y invite ! Secondo,... sachez bien que la réponse ne se trouve pas là où vous la cherchez, c'est - à - dire à la fin de votre route ou au bout de celle - ci... et enfin tertio... sachez bien Carla que vous irez là où la secte vous a assigné d'aller... cependant la seule chose qui vous ai donné de faire dans votre mission : c'est de vous rendre vous même hommage, c'est - à - dire de vous voir morte une seconde et bonne fois pour toute par votre propre main et non celle de votre destin ! Là réide la seule chance de sortir de la secte et de ne plus la rencontrer jamais sur votre route !!
Voilà tout est à peu près dit si ce n'est que je vous souhaite bonne chance à ma façon en vous mettant un homme qui vous sera bien plus utile que moi sur votre chemin lorsqsue vous serez en état de le recevoir du mieux que vous pourrez et selon vos aises ! Je pense que vous aurez beaucoup à vous dire et à vous racontez !
A très bientôt Carla ! Je vous attendrais comme convenu à l'endroit et au lieu de la révélation originelle, lieu de votre initiation par la main qui vous a été prédestiné ! Ceci dit ce sera bien entendu la fin de votre très long voyage ... enfin je l'espère du moins, car comme dit seuls les morts parle pour eux !!  " 
L'homme à la moto et à la marque du crâne !
 L'homme à la moto, qui aurait une correspondance avec une analogie évidente que l'on verra plus tard lors de la récupération par les autorités d'une mystérieuse chaussure de sport ( Eh oui, qui c'est qui aime bien jouer avec les chaussures ? Les ronger, les déchiqueter et les mordre... ? Si ce n'est le chien lui - même ! Mais ce couple ou plutôt cette famille avait - elle ou possédait - elle bien ou véritablement un chien à l'intérieur de leur propriété ? Pas si sûr que ça en fait ! ) .
 
 
Je ne dors pas donc je ne rêve pas donc
Je ne me réveille pas terrorisé
La réalité est le paraître
Tu y regardes d'assez près cette nuit et vois...
Sur la brèche, sur la brèche, je ne tomberais pas
   
Enfant charogne
Une de mes proies
Joue ton atout
Vois l'édifice s'écrouler sur ta tête
Mon refuge, tant de rêves
Certains disent que je deviens acariâtre
Que je m'empare d'un pouvoir inutile
Scission, deux directions... 

Posted by tonpseudonyme at 6:43 AM CET
Updated: Friday, 2 March 2007 6:47 AM CET
strange road.. "6"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
II
 
UN MOTEL SUR
 
LA ROUTE..
 
Carla Snatch avait roulé depuis des heures sans s'arrêter et maintenant elle était fatiguée au point de s'endormir et de s'assoupir au volant lorsqu'elle apperçu un motel au bord de la route, un motel qui lui rappellait un autre, un tout autre comme plus tard une maison allait lui rappeller une autre... Elle y était, elle le savait puisque c'était là que le motard avait passé la nuit à ce qu'elle se souvenait de la conversation qu'il avait eu avec ses parents, son père en particulier... Elle s'en souvenait encore très bien et c'était peut - être la seule chose dont elle était sûre... Il lui avait dit d'une voix traînante presque sous la forme d'une énigme ou plutôt d'un ton laissant présager quelque chose qui n'allait pas ... pour lui ou pour ceux qu'ils y avaient rencontrés... Quoi qu'il en soit il s'était passé quelque chose pour qu'il décide de le quitter en pleine nuit et qu'il prenne la route allant le mener au lieu tragique d'un destin peut - être prémédité par une organisation en somme très mystérieuse puisqu'elle aurait séjourné elle aussi dans ce motel tout juste rénové et arborant un nouveau look très particulier et chèr à tout ceux qui le trouvait puisqu'il était presque impensable de ne pas avoir la curiosité nous portant à y entrer et à s'y détendre...
Donc, comme des centaines avant elle, sans qu'elle ne le sache vraiment, elle y posa les pieds et y demanda une chambre avec vue sur le parking se situant à l'arrière de l'autre côté de la route afin de s'octroyer une vue sur les collines alentour et sur les prairies qui pensaient - elle suffiraient à la détendre cette nuit et lui offrir un sommeil n'allant pas tarder trop longtemps. Mais ce qu'elle ignorait, c'est que ce motel connaissait la vérité sur une étrange énigme ou du moins une part importante d'une vérité innasouvie depuis très longtemps. Eh oui, accrochée au mur des chambres des tableaux de la même empreinte ou du même caractère ornaient la décoration en une effroyable mise en scène macabre. D'où venaient - ils ? Et que faisaient - ils là ? Peu importe... ce qui comptait c'était pourquoi ? Et Carla en avait une petite idée... Eh oui, malheureusement ellles savaient déjà qui les avaient peints et déssinés et encore pourquoi ils étaient là accrochés. Ce qui voulait dire que ce qu'elle cherchait ne se trouvait plus très loin... Cependant elle remarqua que ces tableaux n'étaient pas tous de la même veine et en déduisit alors que l'horreur qu'elle s'apprêtait à vivre ou plutôt à revivre allait beaucoup plus loin que ça encore... beaucoup plus loin que ce qu'elle avait osé imaginé. Mais... au petit matin, les représentations avaient disparues comme par enchantement et elle comprit à cet instant qu'il en était toujours ainsi... la femme de chambre les otant avant le réveil pour des raisons qui dépassaient l'entendement de tout visiteur étranger de près à l'origine de l'histoire qui commença bien évidemment avec Carla Snatch ! Pourquoi donc ? Car c'est en effet elle qui inaugura un rite satanique en ayant posé la première ce que personne d'autre n'avait posé avant elle : elle avait simplement commis une grave erreur dans le fait qu'elle avait oublié avant de repartir un étrange objet qu'elle portait avec elle lorsqu'elle était petite et cet objet allait déchaîner la folie et les suspicions auprès d'un homme étant passé juste après dans la même chambre qu'elle, voilà près de 22 ans plus tôt...  
 
- Allo ?
- Bonjour Carla
- Qui êtes - vous ?
- Peu importe...
- J'ai besoin de savoir à qui je parle...
- ...
- Je vous préviens ... je vais raccrocher si vous ne me le dites pas !
- Appellez - moi l'homme à la moto c'est ainsi que tout le monde m'appelle et me connaît...
- Que voulez - vous ?
- Tout simplement vous avertir du danger qui vous guette si vous décidez d'aller plus loin...
- Est - ce qu'on s'est déjà rencontrer quelque part ... ? Dites le moi !
- Oui, carla.
- Où ça ?
- Il y a bien longtemps de ça ... ici même... puis ailleurs ... et puis plus loin encore... !
- Allez - vous faire foutre !
- Désolé, Carla.
 
A travers le calme, au - delà de la chaleur
Les voitures filent sur la 66 et
Respirant doucement
Relève toi du sol et ange
Remets tes habits
Il est temps d'y aller.

Posted by tonpseudonyme at 6:32 AM CET
Updated: Friday, 2 March 2007 6:35 AM CET
strange road.. "5"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
Le vaisseau de cristal
 
Avant que tu ne sombres dans l'inconscience
je voudrais un autre baiser,
une autre chance éclair vers la félicité,
un autre baiser, un autre baiser.
Les jours sont clairs et remplis de peine.
Enveloppe - moi dans ta douce pluie,
Cette fois où tu es partie fut trop insoutenable,
nous nous retrouverons, nous nous retrouverons.
Oh dis - moi où se trouve ta liberté,
les rues sont des champs qui ne meurrent jamais,
délivre - moi des raisons pourquoi
tu préférerais pleurer, je préférerais fuir.
Le vaisseau de cristal se remplit,
un millier de filles, un millier de frissons,
un million de façons de passer le temps ;
quand nous reviendrons, j'enverrais un mot.
 
I
 
" HIT THE ROAD..
 
CARLA ! "
 
 
Jours étranges
 
Les jours étranges nous ont découverts,
les jours étranges ont retrouvés notre trace,
ils vont anéantir nous joies les plus simples,
il nous faudra continuer à jouer ou trouver une nouvelle ville.
Des yeux étranges emplissent d'étranges pièces,
des voix signaleront leur fin fatiguée,
l'hôtesse sourit, le péché fait dormir ses hôtes,
écoute - moi parler du péché et tu sais que c'est bien ça.
Les jours étranges nous ont retrouvés
et au fil de leurs étranges heures nous languissons
seuls, corps égarés, souvenirs abusés,
comme nous passons du jour à une étrange nuit de pierre.
 
 
Je m'appellais Carla Snatch... et en ce soir de sombres réminescences nostalgiques, je parcourais les routes du Nevada en compagnie de ma vieille, fidèle et chère Torpédo... qui m'emmenait depuis toujours où je voulais et où je le désirais... mais en ce soir de noces funéraires il allait en être autrement car j'avais décidé de ne point dormir et de garder un oeil ouvert... et ceci toute la nuit s'il le fallait et ce n'était pas ma torpédo qui allait me contredire... Donc, maintenant et en cette nuit, je filais à vive allure sur les routes désertées et montagneuses m'emportant de par ma volonté et de par mes propres moyens vers le lieu que je redoutais depuis si longtemps... vers le lieu d'un crime innomable ... celui de mon enfance lorsque je n'étais encore qu'une gamine à laquelle on dit de faire attention aux étrangers et de ne pas parler à n'importe qui... Pourquoi avais - je décidé de rouler toute la nuit en ce soir de fin juin et de traverser tout l'état du Nevada à la recherche de je ne sais quoi de perdu en moi ? Simplement car je ne savais pas encore qu'à cet instant crucial de ma vie ce que je recherchais se trouvais là dans ma conduite à bord de ma voiture que j'affectionnais plus que tout au monde... je veux dire, bien sûr, qu'elle se devait d'être pilotée et donc d'être soignée et c'est ainsi, je pense que j'allais en sa compagnie découvrir ce que je m'étais préparé à voir il y a bien longtemps de ça... lorsque je n'avais encore que 10 ans au bord d'une route de l'interstate 66, celle que je traversais en ce moment même... à cette époque je ne savais pas encore ce que c'était qu'une telle voiture, celle dont j'étais aux commandes à ce moment même, à vrai dire je n'y connaissais rien aux voitures ou pas grand chose... et ce n'est qu'après, durant mon adolescence que la passion des moteurs m'étais venue à la vue d'un intérêt en somme assez particulier puisque je désirais alors ce qui m'avait le plus manquer, une voiture extra-ordinnaire et de légende, celle qui ne se voyait nulle part ailleurs que dans la démesure d'une marque de fabrique dont je m'étais éprise et que je m'expliquais par un coup de foudre vis - à - vis de la puissance et de la vitesse et ausi, de sa ... séduction !  
Maintenant que la vitesse me grisait, je me mettait doucement à me libérer de mes vieux souvenirs et je pensait à la raison du choix du model de ma voiture et de la raison de mon choix... Eh oui, maintenant j'en savait plus, beaucoup plus, ce model appartenait à celui que j' avais vu pour la première fois au bord de la route, la première fois que j' étais repassé dans la région lors de mon adolescence c'est - à - dire lors de mes 14 ans ou maintenant 11 ans auparavant... Et cette voiture se trouvait évidemment elle aussi en panne et comportait peut - être elle aussi sans que je ne le sache vraiment à cette époque de fièvre de vivre à pleine allure en tuant le temps qui m' était donné comme tout un chacun de vivre, une petite fille à l'arrière qui allait connaître le rite d'une étrange initiation dont elle aura par la suite le devoir envers elle - même de retranscrire sous la plume et les directives d'un personnage dont les motifs d'agissement resteront encore à découvrir par la suite...
Carla se demandait encore combien de petites filles en était passé par là c'est - à - dire par la même épreuve qu'elle. Cette épreuve n'était peut - être pas exactement ce que l'on s'imaginait de prime abord et peut - être même qu'il demeurrait étrangement quelque part une part de temps supplémentaire, une part de temps donnée par une main étrangère, celle dont on aimerait connaître la chaleur et la couleur...

Posted by tonpseudonyme at 6:26 AM CET
Updated: Friday, 2 March 2007 6:31 AM CET
strange road.. "4"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
 " Rendez - vous à Santiago du Chili,
 
Un guide vous y attends... "
 
 
Merde alors !! C'est de plus en plus fou et insencé ... et pourtant... il n'y a pas de doutes... Sonic se trouve là quelque part ... à nous attendre au tournant... pour nous aider à découvrir une vérité comme nulle part ailleurs ! Merde !! Encore une fois ! J'avoue ne plus rien y comprendre, qu'est - ce que ça peut bien vouloir dire ?? Sonic .... Sonic... qui es - tu ? Je veux dire réellement ! ? Et surtout ... pourquoi tout ces rendez - vous ? De surcroît aux 4 coins du monde ! Nous voilà servis !! ... serais - tu un grand voyageur ? Sonic ? Si oui... lequel ?
Bref, l'aventure nous attends une fois de plus nous aussi et ... le danger y va de paire avec ! Non ?
Bon, qu'est - ce que ça donne au près des autres ? Ils ont surement aussi reçu le même message j'parie !!
Essayons voir de les connecter sur le chat en privé... pas si facile mais nous avons élaboré une petite ligne privée afin de ne rien laisser au hasard des petites oreilles indiscrètes !
- Alors, réveiller vous autres ?
- Qu'est - ce tu crois ! On t'attendais depuis une heure sur le salon cybernétique...
- Ouais Ouais... surtout que j'y étais jetter un coup d'oeil y'a une demi - heure et qu'il ne comptait pas un chat !
- Ben justement, on s'est évertué à raconter des conneries et des inepties afin de s'assurer qu'on arriverait peut - être à capter un petit malin, mais apparement tu n'en faisais pas partie , pas plus que Sonic ou que quelqu'un d'autre !
- Bien je vois que vous n'avez pas fainéantez , pour une fois ! ... et que notre système de protection ainsi que ses barières est pratiquement au point apparement !
- Mouais, je crois que pour le moment nous n'avons pas de soucis à nous faire... donc allons - y... nous avons une petite  demi-heure devant nous et ça nous laisse pas mal de temps pour achever les derniers préparatifs au combat ou nous aurons à nous rendre en ce jour !
- Hum ... donc vous savez qu'il faut nous rendre là - bas ?
- Ouais... le film va se rendre là - bas aussi, nous n'aurons qu'à nous rendre au complexe cinématographique le plus proche de la côte...
- Bon, et après faudra réveiller notre guide qui sera certainnement endormi dans sa cabane au pieds de la chaîne montagneuse...
- Mouais en gros se sera un peu comme ça... mais après ?... qui sait ce que l'avenir nous réserve...
- Tant de questions se bousculent dans ma tête et nous avons pour l'instant si peu d'informations...
- C'est Sonic qui l'a décidé... sûrement pour voir comment nous allons réagir une fois là - bas... préparé avec une simple adresse...
- Pour une fois ça va tout changer... je pense...
- Comment ça ?
- Ben ouais, il teste simplement notre confiance en lui...
- Comme d'habitude en fait... non ?
- Non  ! Pas cette fois...
- Pourquoi ??
- " un guide vous y attends ! " ça ne vous dit rien ?...
- Attends !! ... tu veux dire que ? ...
- Ben oui... que le guide n'est peut - être pas aussi au courant de la situation que l'on pourrait d'abord et à prime abord le penser ... !
- Merde... on a bien fait d'y réfléchir ensemble... parce que moi je lui aurais donné toute ma foi apparement ...
- Eh oui, et c'est ce que Sonic a voulu nous laisser comme message afin que l'on le comprenne avec le moins de mots possible... un peu étrange... non ??
- Oui, mais si en accord avec la personnalité et le caractère de Sonic...
- Justement, c'est tout lui !
- Ouais, ça lui correspond et c'est donc un véritable message de Sonic... car j'ai comme l'impression que viendra une fois un moment ou nous aurons cette fois - ci un message d'une de ses doublures !
- Comment ?...
- Oui... à l'allure on vont les choses nous n'arriverons pas... tout comme lui, je pense... à faire face à tout les obstacles avec autant de facilités...
- Ouais , je comprends ! Plus le temps passe plus il y aura de personnes sur le coup afin de nous épingler, ces personnes en rameutant toujours plus à leur suite !
- Effectivement, mais pour l'heure, pensons que ça n'arriverat jamais ou plus tôt que nous nous ferons jamais prendre ou tout au plus que nous oserons nous réveiller au bon moment ! 
- ouais , et maintenant : objectif sur le cap de l'aéroport de Paris afin d'attraper le vol un peu en avance, on sait jamais... ! ... question de faire un peu comme lui... non ?
- là, tout à fait d'accord... rentrons un peu dans la peau de ce lapin aux longues oreilles !
Le vol partit comme prévu à destination de Santiago du Chili et ils n'observèrent rien de particulier lors de l'embarquement si ce n'est une jeune demoiselle dont ils ne prêtèrent guère trop d'attention et qui se trouvait non loin de leur sièges, de l'autre côté du couloir et dont aucune de leurs paroles ne lui échappa, sa mine faisant semblant d'être distraite et l'attitude emprunte à l'effacement et au désintérêt... 
Puis enfin,... atterissage à l'aéroport de Santiago ! Température humide, climat tropical et moiteur un peu partout dans les airs...
Ils s'emprèssèrent d'aller chercher leurs bagages qui descendaient et circulaient pêle - mêle sur les tapis - roulants...
Puis sortirent de l'aéroport incertains quant à la direction à suivre, une carte sous les bras légèrement froissée...
Il n'avaient que l'embarras du choix quant au nombre impressionnant de taxis les attendant à la sortie des Halls de verre et de pierre aux structures métalliques relevés d'une couleur semblable au bronze voire presque cuivrée...
Ils héllèrent les trois premiers venus et se dirigèrent à leur suite se perdant et se rattrapant au gré de la circulation dense en cette soirée orageuse jusqu' au lieu d'un petit hotel où ils restèrent peu de temps ... juste le temps de déposer les bagages de manger dans le rsetaurant du Hall d'entrée puis de se rendre voir le film qui devait en surprendre plus d'un !
Après se sera bien une autre histoire, mais le guide les attendait déjà... il avait dormi tout le jour en vue de ce qui allait l'attendre !!
 
La nuit tombait sur la cité de Santiago, envellopant nos 6 invités de son écrin de mystère et de secrets...

Posted by tonpseudonyme at 6:17 AM CET
Updated: Friday, 2 March 2007 6:21 AM CET
strange road.. "3"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
Bon, que va - t - il se passer maintenant et après ces 7 premières aventures... Sonic a - t - il assez de ressources nécessaires pour aller jusqu'au bout de sa quête ? Il a tout intérêt, sinon c'est à lui de les trouver, au fin fond de son être et de son essence vitale !! Tiens le pour dire Sonic ! se disait en elle - même la jeune fille.
Mais au fond d'elle - même, savait - elle quoi faire ? Pas si sûr que ça et elle doutait beaucoup après toute cette longue absence de son cher Sonic...
Sonic,... que nous réserve - tu après ta longue absence ? Et ne t'es -  t - il rien arrivé de grave ? Mais de l'autre côté de leur vie respective, Sonic se portait bien et attendait sa nouvelle et 8ème heure de gloire ! ( petit coquin, va ! Ah Ah ! ). Allez, l'heure et le glas ne va pas tarder à sonner et il va falloir à nouveau intervenir tous autant que nous sommes au nom de Sonic, maître des opérations ici - bas sur cette malheureuse Terre ! Mais... au fait Sonic... es - tu vraiment tout seul dans ton terrier en ce moment même ?? Hum, je veux dire ... es - tu si solitaire comme tu le prétends ? Ah non ... j'avais oublié son cher ami le renard du nom de Fox Copper ! Jamais vu ... lui non plus d'ailleurs ! C'est dire qu'ils ont tout deux l'art de la dissimulation dans la peau !
Mais maintenant ... fini les délices d'une attente toute bienvenue pour la suite des opérations ! Mais nos 6 protagonostes seront - ils une fois de plsu à la hauteur des exigences du petit lapin blanc ? Rien n'est moins sûr et les arrières sont toujours assurés par Fox le petit renard, car on ne sait jamais, au cas ou toutefois il se passerait un petit accroc ! Fox veille donc au grain et refermera la marche dans cette course poursuite de Carla Snatch ( nom de l'héroïne principale du 8ème long métrage de Sonic ) contre la plus dangeureuse et folle secte ayant vu le jour depuis la chute de l'empire aztèque !!
Alors, vous êtes prêts pour tenter l'aventure ??
Ma foi... je crois bien que c'est un oui !
Donc, allons - y ! ... Que le réveil te fasse sortir de ton terrier Sonic ! Et que le vent sème ton message au gré des tempêtes !! 
Bon, c'est partit ... enfin ! 
Chacun des trois couples de protagonistes se trouvait dans leur appartement en ce début de matinée automnale, l'air de ne plus vouloir sortir du lit pour des raisons indépendantes de leur volonté ! Aucun d'entre eux ne s'attendait à recevoir en ce jour même un message de Sonic dans leur boîte aux lettres virtuelle... et cependant un message de Sonic leur était déjà parvenu durant leur sommeil et n'attendait plus qu'à être ouvert... et suivi à la lettre ! Bref Sonic avait de nouveau travailler d'arrache - pieds durant la période nocturne qui lui devait être assigné pour sa récupération ! Mais Sonic ne pouvait en cette nuit de grâce guère trouver le sommeil... car il en était ainsi parfois et il appréciait ce moment en somme fort privilégié pour opérer dans le silence et le plus complet anonymat !
Ils se réveillèrent donc les uns après les autres, plus par faim d'un bon petit déjeuner que par réelle envie de travailler ou de faire quelque chose de constructif en ce jour du Seigneur. Mais aujourd'hui était bien plus encore que ça, car c'était le jour d'un tout autre Seigneur que l'on pouvait d'abord penser, c'était le jour du retour de Sonic et il allait semer la pagaille une fois de plus lorsque les autres sont en train de vouloir se reposer un tout petit peu !
Sonic, donc n'était pas très loin et ils ne s'en doutèrent pas encore ... du moins pas aussi ensommeillé qu'ils l'étaient en ce moment même, le rêve confondant toutes leurs notions de la réalité avec celui de leurs fantasmes !
Donc, pour en revenir à nos moutons, Sonic avait une idée en tête et il ... attendait que l'on ouvre son courrier ...
Ainsi, comme il n'en pouvait être autrement ils sortirent chacun de leur lit et commencèrent par se remettre les idées aux clairs après leur longue nuit paisible et de repos bien mérité... Puis s'installèrent devant leur écran ... et virent l'e- mail du petit lapin qui les attendait depuis toute la nuit passée à l'oublier ! La surprise n'en fût que plus grande et désirable et chacun eurent à ce moment à un tic nerveux sans trop savoir pourquoi ou plutôt sans trop vouloir ... savoir pourquoi ! Hésitant d'abord durant quelques secondes de rêverie ils ne purent cependant pas s'empêcher de réaliser qu'il était à nouveau revenu envers et contre tout ! Presque automatiquement et s'en réfléchir, s'ettendant à trouver ou retrouver l'impensable et l'inimaginable... ils double - cliquèrent sur le message et ... l'ouvrirent à leur plus grande stupéfaction !
Voici donc ce qu'il racontait fort brièvement, succintement et concisement :

Posted by tonpseudonyme at 6:15 AM CET
strange road.. "2"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
Voilà, une nouvelle aventure allait poindre le jour... ou peut - être la nuit ! Une aventure et une nuit plus sulfureuse que jamais !! Car c'est ce que c'était promit ce cher Sonic, sans qu'ils ne le sachent encore à cet instant de leur vie et de son déroulement tumultueux au gré des assauts des vagues sur le fil du fleuve de leur vie respective ! Aujourd'hui, il n'y aura point de demi - mesure ni même de répit ! Car nous étions à nouveau rentrés dans un nouveau cycle, un cycle qui allait durer une nouvelle année ! Bref, un nouveau cycle et une nouvelle pente à gravir selon un nouvel échelonnage ! Voilà, que dire de plus ... ? A part peut - être que ce cher Sonic est en proie aux affres et aux tourments d'une vie quasi solitaire ? Sans personne à qui tendre la patte, et sans personne à aimer ... si ce n'est sa chère lapine, qui s'est fait la malle un soir rempli d'une discorde au sujet d'une mésentente voire d'un quiproquo dont il s'évertua à lui expliquer qu'il n'en était pour rien ? Ahh... cher Sonic... tu as toujours la facheuse habitude de te fourrer dans des guêpiers à n'en plus savoir que penser, vu ta façon de prendre la vie du mauvais pieds ! Tu as eu beau lui expliquer ce que t'en pensais, ta lapine n'a vu que ce qu'elle a voulu en voir ... un lapin au beau milieu d'une fête dont elle n'a pas été invité ni même mis au courant !! Ne le prend pas mal Sonic, mais tu aurais pu lui faire entendre qu'elle était elle aussi de mise... pour la fin ! Oui, mais maintenant Sonic, c'est à toi de la surprendre dans ce qu'elle t'a concocté comme une simple vengeance mise au profit de te faire perdre le gout de l'aventure ! Ah Ah Sonic, pensais - tu vraiment qu'elle n'avait guère d'atours pour jouer dans une de tes toutes premières aventures à plusieurs ? Non, Sonic, encore une fois tu t'es fais gruger, et ce qui t'attends n'est de loin pas ce que tu as pu imaginer le soir en te voyant déjà en haut de l'affiche ! Non, Sonic, ce qui t'attends est bien pire quoi que l'on puisse en penser ! Tu auras à faire avec ce qui te manque le plus, Sonic : le choix de ta propre destinée ! Le choix de ton propre chemin et de ta propre vie ! Eh oui, Sonic, maintenant c'est elle qui commande ta destinée, et elle fera de toi ce que bon lui semble afin de te faire comprendre que tu ne l'as pas volé, ton sens de l'inconnue et ton goût de l'aventure un peu ... débridée ! Voyons, voyons,... Sonic, ne penses - tu quand même pas qu'elle ne t'a pas vu, toi son cher bien aimée, qui ose lui faire l'affront de se voir le coeur presque mis entièrement à nue ! Peut - être est - ce ce qui t'attends maintenant Sonic !
Nous étions à la fin du mois d'octobre, et personne n'avait eu de nouvelles de Sonic depusi belle lurette !
 Que fais - tu Sonic ? pensait une fille par trop désireuse d'en savoir un peu plus à son sujet... Ou bien devrais - je dire : que trames - tu depuis tout ce temps ?
Car effectivement, Sonic était fort occupé... et plus justement il était perdu dans ses préocupations ! Mais il savait bien que l'isolement n'était favorable à l'épanouissement et de plus il s'était suffisement isolé comme ça pour pouvoir sortir de bon pieds en ce début d'automne.
 Mais Sonic... es - tu sûr de toi ? Je veux dire es - tu vraiment celui que tu prétends ? ... Hum, bien trop de questions se bousculaient dans la tête de la jeune fille et c'était suffisant pour comprendre une chose néanmoins claire : Sonic désiraient qu'elle ou qu'ils se posaient un maximum de questions !! Eh oui, sinon comment ferait - il pour y trouver matière à la construction, à l'élaboration et à la mise en oeuvre de ses plans et de ses histoires ? Eh oui,... encore une fois, elle avait comprit quelque chose d'essentiel à la psychologie de ce cher lapin : Sonic avait besoin de se nourir de quelque chose pour accumuler tellement de force qu'elle en devenait par trop de fois surhumaine ! Eh oui, Sonic aimait les devinettes, mais des devinettes d'un genre particulier : celles relatives à des questions dont il perçoit le mystère à travers ceux qui les posent !! Hum, Hum... un peu compliqué n'est- ce - pas ? Mais une fois ceci comprit nous sommes en droit de nous demander ce que ça lui apporte ? Ben, ... simplement un avantage supllémentaire pour retracer une vie selon un ordre différent... Eh oui, les questions sont là, que l'on se les posent ou pas !! Ce qui est absent ce sont les réponses adéquates ! Et Sonic possède les réponses aux questions que l'on se posent, et il est avec elles ... absent ! Logiquement, pensait la jeune fille, Sonic porte un masque ! Evident ! Et son masque brillait d'un feu scintillant et démoniaque ! Voilà la question la plus dérangenate que je me pose à ce sujet : pourquoi donc brille - t - il donc tant ! Il faudrait que je le sache et les autres aimeraient aussi le savoir... seulement le problème le voici : il brille toujours sous un angle différent ! Et voici que la philosophie et ses ntions me reviennent, harcelantes comme à chaque fois ! Merde,... il n'existe donc aucun moyen de savoir et de découvrir la vérité ! Si, il en existait un... et Sonic le détenait ! Et, de plus il l'utilisait pour lui et à ses propres fins pour et pour tout explorer envers et contre sa personnalité et ses facettes ! Hum, hum...

Posted by tonpseudonyme at 6:11 AM CET
strange road.. "1"
Mood:  energetic
Topic: little novel..
Carla Snatch et son mystérieux tatouage portant l'inscription numérologique du chiffre 17 en lettres romanes... au creux de son épaule gauche ... et allant la porter vers la 17ème porte d'entrée et peut - être même de sortie d'un sombre cauchemar ... mais était - elle bien la seule à porter ce chiffre 17 ? Rien n'était moins sûr et il se pourrait bien que le destin ou quelque chose d'autre l'aurait lié à tout jamais à un partenaire prédestiné à un piège ... mortel !  Et pourquoi donc à l'épaule gauche ? Peut - être bien que se fût de là que partait le bras et la main du coeur ... et donc d'une foi soutenue par une épaule symbolisant l'étoile... Carla aurait donc la mission inconsciente de mener ses fidèles vers l'étoile et sa signification particulière pour eux et leurs adeptes ... et ceci signifierait bien plus encore... c'est - à - dire que cette étoile se trouverait au - dessus de son coeur à elle ou de son amour ou bien encore qu'elle saurait elle, Carla, ou l'étoile partirait et dans quelle direction la trouver... et tout ceci en retrouvant la pierre de voute d'un édifice dont elle aurait du subir le rite initiatique d'entrée en un jour porté par la fatalité d'un destin ayant des correspondances avec un destin plus tragique encore... !    
 1er tableau ( au nombre de quatre ) symbolisant ici le couple tatoué du chiffre 8 ou 20 de paire avec son attirance pour le couple tatoué du chiffre 2 ou 14 ...
 
Le Christ sur la croix et son interprétation visuelle particulière à une secte ayant vu le jour il y bien longtemps de ça lors de l'attente de la venue providentielle du premier signe allant à l'encontre de leur foi, de leur théorie et de leur pratique occulte. Quel était donc ce signe et quand a - t - il vu le jour et comment donc l'ont - ils intercepté, perçu et trouvé ? Là demeurre encore et toujours toute la question ... à élucider ! Et ci la solution résiderait dans la visualisation de ses deux partenaires à qui il semble tendre les bras sans les voir ou semblant déjà les ayant vu quelque part de part un passé oublié ou à " moitié " vu et ceci : " la peur ou la mort au ventre "  ? ... attendons le fin pour en savoir un peu plus et y voir un peu plus clair sur cette secte car il ne s'agit de rien d'autre qu'une secte puisant ses racines dans le sacrifice de brebis ou encore d'enfants innocents étant obligés de se réunir par le simple fait antinomique d'être jsutement à jamais et encore séparés pour l'éternité sur la Terre, justement, ainsi que dans son jugement dernier !! Et tout ceci afin et dans le but d'une passation sur Terre du second élément d'un mystère trouvant son penchant ou sa correspondance ou encore son parrallèle dans ... attention ! ... l'indice laissée au hasard et à la Croisée d'une intersection où l'on y retrouverait une situation analogue à la crucifixion de Jésus ! Bizarre et mystérieux ... non ? Il semblerait depuis longtemps que la morsure du scorpion en révèlerait la source ainsi que bien plus encore : l'erreur ! Oui ... mais laquelle ? Simplement peut - être celle d'un poison justifié envers son créateur : c'est - à - dire l'antidote résidant dans le sang impur d'une multitude versé goutte après goutte dans le calice ou la coupe ou bien encore l'antre féminine d'un cercle d'initiés... Compliqué, n'est - ce pas ? Plus simplement ça tient en une phrase : un poison bien trop violent pour un sang bien trop pur ! Quel en serait alors la réaction alchimique ? Une mort programmée bien longtemps à l'avance et diminuant petit à petit, seconde après seconde et peu à peu les chances de survie de l'espèce humaine au profit d'une génération trouvant l'origine du péché comme allant de source avec le coeur de l'histoire de l'humanité ou bien encore d'une autre manière : l'amour comme poison à l'antidote d'une vie ailleurs considéré comme promise par l'innocence de sentiments bien plus forts que la plus violente et basique réaction de défense sur un territoire de prédilection que serait ... l'image d'une morsure au coeur d'un amour cisaillé par la tournure que prendrait les évènements à la tombée du jour et de la fièvre d'un amour défendu par ... le règne obscur du monde animal à la tombée de la nuit... lorsqu'il ne reste plus qu'à s'endormir le coeur ouvert d'une déchirure béante dans le gouffre d'un oubli d'une règle vitale de survie : la survivance du fantasme originel, inhérent et naturel de pouvoir voir poindre le jour lorsqu'il s'avère injustifié de pouvoir vivre plus longtemps que la souffrance elle - même se révèle intolérable, ne se précise qu'après son propre choix, sa propre décision de s'y voir mourir en une erreur puisant son origine dans le coeur d'une action providentielle ou de la dernière chance résidant dans une fusion quasi mystique avec son propre sang !

Posted by tonpseudonyme at 5:38 AM CET

Newer | Latest | Older

Open Community
Post to this Blog
« December 2018 »
S M T W T F S
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
You are not logged in. Log in